Depuis plus de 20 ans, l'association sécurise l'acte
de construire en chanvre et valorise les acteurs de la filière
 
 
© CANN IA
 

L’association Construire en Chanvre a défini quatre points incontournables pour construire en toute sécurité :

  1. Le respect des règles professionnelles : qualité de la construction
  2. La formation Construire en Chanvre des applicateurs : qualité des mises en œuvre
  3. L’utilisation d’une chènevotte labélisée "chanvre bâtiment" : qualité du granulat
  4. Et la mise en œuvre d’un couple liant/granulat validé par des laboratoires accrédités suivant les protocoles d’essais validés dans le cadre des règles professionnelles. Le béton devra répondre aux valeurs seuils des caractéristiques mécaniques exigées : qualité des matériaux



H
istorique

Le « béton de chanvre », mélange d’un liant et de chènevotte (la paille du chanvre) est une belle découverte qui a fêté ses 30 ans en 2016.
En 1986, une première maison est rénovée en utilisant un « béton de chanvre ». En 1989 a lieu la première présentation du béton de chanvre à Batimat.

Au début des années 90, les professionnels de différentes régions françaises réalisent des essais multiples. Quelques architectes, maîtres d'œuvres, entreprises, fabricants de liant (chaux) et de chènevotte se réunissent pour échanger sur leurs expériences et s'accorder sur la technique.

Depuis sa création en 1998, Construire en Chanvre agit pour sécuriser l’acte de construire en chanvre. Cette sécurisation passe par la mise en place d’un cadre normatif et réglementaire, devant permettre à tous les professionnels de bâtir en chanvre tout en étant assurés.

L’association poursuit aujourd’hui son travail de conception et de réalisation des ouvrages et brochures de références indispensables.



E
volution des règles professionnelles

Les Règles Professionnelles d'Exécution et d'Ouvrage en Béton de Chanvre constituent le premier et à ce jour le seul texte de référence concernant l'utilisation des bétons de chanvre mis à part des blocs préfabriqués. Les règles professionnelles d'exécution permettent l'assurabilité de la construction à base de mortiers et béton de chanvre.

Ce document s’actualise régulièrement. Construire en Chanvre, avec l'aide de ses partenaires, s'attache à le mettre à jour en fonction de l'évolution des connaissances et des techniques.

Le champ d’application des futures règles professionnelles (à paraître) évolue vers le R+7 avec des ERP de toutes catégories grâce au programme Pacte. Ce projet vise à améliorer les textes des RP2C pour davantage de lisibilité et de sécurisation, en mettant en avant les retours d’expériences réalisés par Construire en Chanvre.



C
onception des formations

La formation est un des piliers du développement de la construction en chanvre. Construire en Chanvre conçoit et met en œuvre les formations pour les entrepreneurs, maîtres d’œuvre et architectes.

Les procédures d’agrément et d’évaluation mises en place par Construire en Chanvre sont contrôlées par l’Agence Qualité Construction, la COPREC et la Fédération Française des Sociétés d'Assurance pour en garantir la qualité.

Quatre ouvrages de connaissances complètent les règles professionnelles. Le planning de formations est disponible clic

L'objectif de ces formations est la montée en compétences des acteurs de la construction en chanvre afin de sécuriser l’acte de construire.

Liste des organismes de formation : Ecole Nationale du chanvre, chambres des métiers, Greta, lycées professionnels, compagnons du devoir, associations du patrimoine, structures liées à l’éco-construction …



L
es partenariats
 

Equilibrium (Italie), l'ENTPE, le CRDA, le CEREMA, l'INSA Rennes, des professionnels du bâtiment (architectes, maîtres d'œuvre, artisans...), des particuliers.



G
ouvernance

Président :

Jean-Claude Daniel

Les membres du bureau :

Jean-Claude Daniel, Président
Daniel Daviller, vice-président
Michel Cadot, vice-président
Gérard Lenain, trésorier
Benoit Savourat, vice-trésorier
Nathalie Fichaux, secrétaire générale

Les membres du Conseil d’Administration :

Jean-Claude Daniel, D. Daviller, M. Cadot, G. Lenain, B. Savourat, N. Fichaux, O. Jadeau, M. Belhoul, C. Eichwald, R. Chorda, P. Lamarque, D. Bayol, M. Boisante, J-M Naumovic et C. Lubert